Quand le patrimoine est source de controverses
Random header image... Refresh for more!

Le patrimoine colonial

L’association des termes de « patrimoine » et de « Relation internationale » est souvent évocatrice du patrimoine colonial. C’est en effet dans le cadre de conflits autour du patrimoine colonial qu’il est évoqué dans les articles de presse consacrés aux relations internationales.

 

Afin de dissiper tout malentendu, il convient de clarifier le terme de « patrimoine colonial ». L’ensemble des éléments regroupés sous cette désignation peut être divisé en deux catégories. D’un côté, il renvoie au patrimoine ancien présent avant l’arrivée des colonisateurs et transféré des territoires conquis vers les métropoles, le patrimoine pillé, mais il peut aussi désigner le patrimoine hérité des travaux d’urbanisme entrepris par les colonisateurs, le patrimoine bâti. Le terme de patrimoine pillé regroupe les objets qui ont été collectés entre 1870 et la Première Guerre mondiale, aujourd’hui conservés dans les musées des anciennes puissances coloniales. Ces objets ont souvent été collectés lors de campagnes de fouilles archéologiques menées dans les territoires colonisés, mais aussi lors des expéditions militaires qui visaient à établir la domination des Européens. Le patrimoine bâti, ou patrimoine urbain, résulte de deux types d’actions coloniales. Il peut s’agir de villes créées par les puissances coloniales adoptant le type urbanistique de l’époque et qui correspond actuellement au cœur historique des villes à l’exemple de Pondichéry en Inde ou encore de Saint-Louis au Sénégal. À l’inverse, il peut s’agir d’agglomérations pré-coloniales profondément transformées par la présence des colonisateurs du fait de l’appropriation physique de l’espace urbain préexistant. Les villes résultant de la création des hommes, et au-delà même des sociétés, un tel changement dans l’organisation de l’espace urbain et dans son occupation n’a pu se faire sans occasionner des destructions jugées nécessaires pour leur donner un aspect « occidentale ».